Circuit court

La qualité des ressources, la nécessité de les préserver, tout cela exige que le prix de vente soit à la mesure de leur valeur et que les revenus des habitants récompensent justement leur travail. Ce n’est pas le cas actuellement. Pourtant, l’amélioration des revenus des producteurs est une condition importante de la vie sur place et de la réduction de l’exode rural.

l faut donc mettre en place une commercialisation maîtrisée qui s’affranchit des intermédiaires qui réalisent aujourd’hui l’essentiel de la marge afin de servir l’intérêt des consommateurs et des producteurs

L’halieutique est au premier plan. Le miel, le poisson frais, les fruits transformés sont aussi concernés.

Le méthode consiste à :

  • mobiliser les jeunes de la diaspora qui souhaitent aider leur île mais ne peuvent pas toujours revenir pour entretenir les digues.
  • Les outiller d’un site de e-commerce consultable via leurs smartphones pour prospecter et amorcer le processus de commandes auprès des magasins, restaurants, distributeurs dans les villes du Sénégal.
  • Passer un contrat entre les productrices et les commerciaux précisant le processus de vente, livraison, rémunération. Un contrat type est disponible sur les sites diogue.org et niomoune.org.

A Diogué et à Niomoune les femmes concernées ont décidé la création du site internet halieut-iles.com.

Les jeunes de la diaspora l’utiliseront pour prospecter et vendre aux magasins et aux hôtels et restaurants des villes du Sénégal à l’aide du site : http://halieut-iles.com

Réunion Halieut-iles Diogué

A Diogué une réunion animée par la Président du GIE halieutique (Ami Gueye) a eu lieu le 20 février et a acté le projet de vente en commun avec Niomoune.

Les 20 femmes présentes ont donné leur accord pour la création du site Internet halieut-iles.com qui permet de vendre directement à Dakar et dans les grandes villes du Sénégal les produits de Diogué à un meilleurs prix.

Patrick Chevalier a créé bénévolement le site http://halieut-iles.com

La page d’accueil du site (à droite) est classique d’un site de e-commerce. Les clients peuvent visualiser l’ensemble des produits disponibles, soit sur leur propre téléphone soit sur le téléphone du vendeur contractuel.

La commande se fait en ligne et le paiement par W@ri ou Orange Monney.

L’expédition se fait après le paiement par voie classique (le bateau en l’occurence). Ce processus a été expérimenté avec le GIE casa-écologie avec un grand succès (doublement de la marge en un an).

Ce processus et ces outils peuvent s’appliquer rapidement aux autres îles pour l’halieutique et d’autres produits agricoles transformés. Les échanges au sein du collectif ont déjà mis en évidence le besoin des femmes de Ehidj de Wendaye et de Hitou pour participer à ce même système de commercialisation.

Contrat GIE Commercialisation

Voici le contrat proposé aux GIE et aux jeunes de Dakar

Il précise le rôle des jeunes en charge de trouver les clients et et de leur faire connaître les produits et les conditions de commande, paiement et de livraison
Il précise le rôle des GIE en charge de fournir l’information sur les produits disponibles, de répondre aux clients (via sms) et de livré les produits commandés une fois le paiement reçu par W@ri ou Orange Monney.

 

Author: Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *