Les élèves assurent le suivi érosion

Les élèves de CM2 de l’école de Diogué participent à la lutte contre l’érosion en suivant les effets des épis.

Chaque dimanche ils se rendent sur les deux sites et relèvent le niveau du sable.

Pour cela ils utilisent un bâton de 1,5m qu’ils posent au pied des piquets. Ensuite Ils comparent avec la marque qui a été faite à 1,5 su sol lors de la pose de l’épi.

Enfin, ils notent le dépassement du bâton par rapport à la marque, le numéro du piquet.

Chaque épi comporte douze ou 13 marques selon le plan suivant.

le plan de l'épi n°2

Les mesures sont transmises par Whatsapp et son saisies dans un tableau excel.

Cela permet de produire deux profils de l’évolution du sable sur la plage :

  1. un profil le long de l’épi
  2. un profil le long de la plage sur une longueur de 80 mètres

1. On voit l’évolution du niveau du sable le long de l’épi du haut (à gauche) jusqu’en bas (à droite).

On voit que le sable est d’abord monté en haut (ligne jaune mois de novembre). Puis il est monté vers le haut (courbe orange, mois de décembre). Fin janvier (ligne rouge) on observe que la progression en haut s’est arrêtée car l’eau ne parvient plus en haut de l’épi. La progression continue en bas. Cette progression dépend de la régularité de mise à jour des palmes qui piègent le sable.

Sur cette deuxième courbe on voit bien que sable monte de novembre (courbe jaune) à fin janvier (courbe rouge) sur une distance de 40 mètres de chaque côté de l’épi (piquet 1 et piquet 13). L’irrégularité de la courbe orange vient d’un manque de mise à jour des palmes sur toute la longueur de l’épi. Le problème a été résolu en janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *