Érosion à Diogué : Le chantier du premier épi

Sur le vue Google earth de gauche, ont avait prévu de placer les 2 épis de chaque côté du filao à 30 mètre de distance (trait rouge et trait jaune). Cela situait le premier épi (trait rouge) juste au niveau de l’ancien embarcadère. Finalement nous avons construit ce premier épi à 50 mètres plus à l’Ouest, suffisamment écarté de l’ancien embarcadère, au niveau du mur comme sur la vue de droite. la ligne jaune montre le relevé GPS réalisé.

Donc, voilà l’épi que nous avons réalisé (voir cette page) en novembre 2019 et qui donne de bons résultats.  Restait à construire un deuxième un 200 mètres plus à l’Est, à l’Est du bosquet de filao (mais les habitants, au vu des résultats, décideront en 2020 de construire ce 2ème épi encore plus à l’ouest).

Ensuite, fin janvier 2020 nous avons construit le 2ème épi sur la plage la plus à l’Ouest sur la trace jaune/

En février 2020, le vieux Souley a décidé d’en implanter un 3ème à 100 mètres plus à l’Est, puis un quatrième financé par Madame Ami Gueye devant chez elle. Puis le 2ème épi du campement militaire… Le fait de ne pas avoir pu me rendre sur place a rendu le suivi délicat.. le nombre d’épi s’est multiplié et l’entretien et le suivi (pose des feuille de palme, remplacement des piquets qui ont été bousculés par les pêcheurs) est devenu trop lourd.

Enfin, il était préférable de sécuriser les 3 épis en place, de mesurer les effets pendant 2 à 3 mois (mars avril mai) avant de décider de l’aménagement global à réaliser en juin. Mais à distance ce n’est pas facile de piloter la progression des travaux.
Quoi qu’il en soit la vue d’ensemble du chantier est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *