La lutte contre l’érosion s’amplifie

Après avoir réalisé 5 épis sur la grande plage du sud (Site 1 et Site 2) avec quelques habitants nous avons décidé de nous atteler à la troisième priorité du plan d’action : la partie ouest de l’ile (site 3 sur cette carte).

Nous commençons par la partie la plus à l’ouest (en haut à gauche sur la carte) à l’entrée du bolong ou le sédiment arraché de la rive est du bolong alimente les bancs de sable.

Diogué les 4 priorités

 

Les priorités du Plan Diogué

Entrée du bolong vers le nord
Depuis l'emplacement du site 3, en regardant vers le nord-est, on voit l'entrée du grand bolong qui longe Dogué sur la côte Ouest (photo de fév. 2019)

Dans l’autre sens, depuis l’entrée de ce grand bolong, en regardant ce site 3 vers le sud on distingue, en face de la pointe de sable l’emplacement  de ou nous construirons le 1er épi mi-octobre 2021, à la limite entre le sédiment récent blanc et la terre ferme un peu plus orange (photo de août 2021).

Voici cet emplacement en août2021 - Une marche de 50 cm se creusait et reculait régulièrement
érosion sur la rive gauche du bolong
Cette marche s'accentuait à mesure qu'on remontait le long du bolong vers le nord, pour devenir une falaise de 1,5m
31 octore 2021 : 15 jours après la pose de l'épi le sédiment efface la marche
Comme sur la grande plage, le sédiment s'est surtout déposé en aval. On devra donc installer de nouveaux épis en amont
A 100 mètres du premier épi
Le 2ème épi est construit à 100 mètres du premier épi
La hauteur de la marche est de plus d'un mètre et la pente du fond est plus accentuée.

Nous ferons un suivi avec relevé photogrammétrique le 15 et le 16 novembre.

La zone est en effet très intéressante car elle est le lieu d’un déplacement de sédiment spectaculaire.

L’une des questions qui nous est souvent posée sur l’intérêt des épis c’est « est-ce que vous ne créez pas une érosion en aval ? ». Et bien nous sommes en aval et nous pourrons peut-être montrer que la masse de sédiment disponible à ce niveau est tellement colossale au regard de ce que nous avons besoin de fixer sur la plage. Cela peut rassurer.

Enfin, ce nouveau travail nous permettra d’apprendre pour nous préparer à nous attaquer à la flèche de Kafah qui se trouve en face.

2 réflexions sur “La lutte contre l’érosion s’amplifie

  • 14 juillet 2022 à 8 h 53 min
    Permalien

    Merci pour toutes ces informations ,qui enrichisse mon association qui soutien l’île de Itou .Yacinthe Diatta, notre interlocuteur privilégié nous a donné votre nom. Actuellement nous les soutenons pour la construction d’une pirogue qui doit se faire sur l’île de Carabane, où nous avons fait un séjour.
    Toutes vos informations nous aident à mieux comprendre les difficulté de l’érosion côtière.et des solutions possibles. Comment empêcher l’eau de mer de s’infiltrée dans les puits par exemple. J’ai vu ce phénomène anéantir les cultures potagères des femmes de l’île de Carabane.
    Alors merci. notre association va suivre de plus près vos actions et pourquoi pas y contribuer dans la mesure de nos possibilités.
    Bonne continuation.

    Répondre
    • 24 juillet 2022 à 11 h 42 min
      Permalien

      Bonjour, merci pour votre message, les résultats pour l’érosion sont encourageants lorsqu’il s’agit du déplacement du sédiment avec le courant parallèle à la côte. La solution des épis perméables et efficace.
      Par contre lorsqu’il s’agit de batillage comme sur la côte nord-est d’Afday à Carabane c’est plus difficile. La construction du port aurait du protéger cette côte par une digue allongée.Mais l’étude d’impact du port de Carabane a disparu, c’est incroyable mais vrai !! L’ancienne équipe de la mairie de Kafountine ne la retrouve pas..
      Pour le jardin des femmes de Carabane, nous avions recommander de réaliser des haies pour limiter l’évaporation, mais une association de donateurs a préféré donner de l’argent pour construire 1 km de mur de briques.. L’aide au développement n’est pas toujours intelligente. On passe trop vite des doléances au don sans tenir compte de la connaissance et de l’expérience.
      A très bientôt
      Patrick CHEVALIER / 76 491 09 47 / +33 6 80 84 95 95

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.