Actions

Voici les 21 domaines d’action du collectif. Dans chaque domaines il est possible d’agir dès maintenant et de manière continue.

  1. La mise en place de Comités Villageois de Développement Durable composés de représentants des différents secteurs d’activité.
  2. La lutte contre l’érosion. Certaines îles ont déjà réalisé des travaux qu’il faut partager avec des scientifiques de l’UASZ pour identifier les causes et les solutions.
  3. La commercialisation des produits au meilleur prix vers les villes. Un site Internet de vente a été créé (halieut-iles.com).
  4. La vente de poisson frais vers Ziguinchor avec des moyens de transport, de conservation.
  5. La relance du tourisme équitable avec une agence, des circuits, des guides, gérés par les habitants, des campements adaptés aux sites (pilotis, matériaux traditionnels).
  6. Le développement des plantations d’arbres protecteurs et d’arbres fruitiers.
  7. L’aviculture pour la consommation locale, la vente, l’amélioration des rizières.
  8. Le riz : protection des rizières, amélioration des semences et de la production.
  9. L’aquaculture : huîtres, pagnes, etc.
  10. Le maraîchage : irrigation, haies vives, compostage, semences, techniques.
  11. La transformation des produits forestiers.
  12. L’apiculture : commercialisation du miel de palétuvier.
  13. Les activités culturelles, en particulier le festival annuel des îles de Casamance.
  14. La Gestion des déchets : tri, recyclage et valorsiation.
  15. L’eau potable et l’eau pour le maraîchage. Les programmes d’équipement pour l’eau potable engagés avec l’État par l’intermédiaire des municipalités devraient être évalués et actualisés.
  16. L’énergie solaire pour les habitants et pour le travail (conservation, transformation).
  17. Le transport et le désenclavement.
  18. La communication, la création d’une marque de nature à valoriser les produits des îles.
  19. La recherche et la gestion des financements.
  20. Les relations avec la communauté scientifique et les expériences pour aider à progresser.
  21. Le partage d’expérience et la formation des habitants